Mon panier 0
Mes favoris 0
Les routes du thé

Les routes du thé

Auteur(s)
Morandi, Tuul
Editeur(s)
Hozhoni
Date de parution : 23/09/2021

Expédié sous 48h
29,00 €
Ean : 9782372410731
Pages : 277


Partager :

Résumé


Un fascinant et magnifique périple photographique sur les routes du thé par deux photographes reconnus. Un "beau livre" appelé à faire référence. Photographes au long cours et grands voyageurs devant l'éternel, Tuul et Bruno Morandi sont d'inconditionnels buveurs de thé. Au cours de leurs incessants périples, attablés ou en tailleur sur un tapis, ils ont partagé un nombre incalculable de tasses du singulier breuvage.
"L'humanité, chose curieuse s'est toujours retrouvée autour d'une tasse de thé" écrivait à l'aube du XXe siècle le distingué Okakura Kakuzo. Au vu de son extraordinaire ancienneté, il est étonnant de constater que le thé n'est arrivé que très récemment en Europe. Elle le découvrit seulement au XVIIe siècle, lorsque les commerçants hollandais l'importèrent depuis les ports chinois du Fujian. Et ce n'est qu'au XIXe siècle - lorsque le botaniste écossais Robert Fortune (1812-1880) déroba quelques milliers de pieds de théiers et le secret de fabrication, alors jalousement gardé par la Chine interdite - que s'acheva le monopole chinois.
Fasciné par l'ubiquité acquise depuis par la boisson la plus consommée au monde, le couple voyageur a entrepris de sillonner les ancestrales routes du thé, de la Chine jusqu'au Kenya en passant par le Japon, la Mongolie, l'Inde, le Tibet, le Népal, Ceylan, l'Ouzbékistan, l'Iran, la Turquie ou le Sahara.

A propos des auteurs
L'une est née dans la steppe, l'autre au bord de la mer. Malgré les milliers de kilomètres qui les séparaient, la rencontre a bien eu lieu et depuis seize ans, ces deux photographes partagent leur vie et leur passion. Après avoir grandi dans la steppe mongole et vécu une enfance nomade, Tuul vient à Paris pour faire un master dans le domaine de la culture et se passionne pour l'art graphique et la photographie.
Architecte de formation, Bruno passe tous les étés dans la Toscane paternelle. On devine que ces paysages de collines, où la lumière ne quitte jamais le registre de la peinture, ont influencé son regard et son goût du voyage. Avec rigueur et passion, les deux photographes arpentent désormais le monde à la recherche d'instants éphémères. Leurs images révèlent les moments de vérité qui émaillent le quotidien universel, elles sont une invitation au voyage, un prétexte à méditer sur la fragile beauté du monde.
Ils ont publié La Mongolie de Gengis Khan chez Hozhoni, 2017 et La grande odyssée des chats en 2018.