Mon panier 0
Mes favoris 0
Sun Wukong par trois fois abat la démone au squelette blanc (bilingue chinois-français avec pinyin) | 孙悟空三打白骨精

Sun Wukong par trois fois abat la démone au squelette blanc (bilingue chinois-français avec pinyin)
孙悟空三打白骨精

Editeur(s)
Youfeng
Date de parution : 01/04/2016

Expédié sous 48h
18,00 €
Ean : 9782842797300
Pages : 265


Partager :

Résumé


Un des épisodes les plus connus du grand roman chinois Pérégrination vers l'ouest. Le texte en chinois (caractères simplifiés imprimés très lisiblement) est transcrit en pinyin (séparément du texte en caractères) et accompagné de sa traduction en français, illustré par des reproductions de gravures sur les pages de gauche.

Présentation de l'éditeur

Parfait ouvrage à aborder par les apprenants de la langue chinoise dès leur première année d'étude, la structure simple de ses phrases scénarise un vocabulaire de base et la variété de ses tableaux en font un merveilleux support pédagogique.

Sun Wukong, par trois fois, abat la Démone au Squelette Blanc Sun Wukong san da Baigujing (孙悟空三打白骨精) est l'un des épisodes les plus célèbres du fameux roman fantastique de Wu Chengen, Xi Youji (西游记) ou Le Pèlerinage en occident. Il met en scène, avec une verve poétique, le combat acharné qui oppose la cruelle Démone au squelette blanc à Sun Wukong, notre intrépide « Singe Roi ». Vous retrouverez vos héros dans les autres épisodes : Sun Wukong sème la pagaille au Palais céleste (Sun Wukong da nao tiangong 孙悟空大闹天宫), et Le vrai et le faux Beau Roi des Singes (Zhen jia Meihouwang 真假美猴王).

Incontournable premier roman mythologique de Wu Chengen, ce livre mêle avec talent des personnages historiques à d'hilarants êtres fabuleux, divins ou démoniaques. De ses circonstances cocasses ou burlesques, il résume présomption, vanité, maladresse, faiblesses… - tous les « péchés capitaux » - des hommes et des dieux, des bêtes et des démons… Véritable « divine comédie » à la chinoise.

Il touche à tous les domaines du monde chinois de l'époque, aussi bien histoire, société, astronomie, géographie, qu'alchimie, numérologie, astrologie, géomancie, religion… et reflète les courants primordiaux de la pensée chinoise ancienne : confucianisme, taoïsme et bouddhisme chinois, ou le bouddhisme tout court… à l'instar du Yi jing, les sages peuvent y trouver la sagesse et les bons y trouver la bonté !